Comment peut-on juger le programme de Benoît Hamon ?

Occupant la 6ème place au classement des candidats à la présidentielle 2017 d’après les derniers sondages publiés, le candidat du Parti socialiste Benoît Hamon n’a pas apparemment su convaincre le grand public lors du « Grand Débat ».

Analysons ensemble le programme de l’ex ministre délégué à l’Économie sociale et solidaire et à la consommation, Benoît Hamon et recueillons le plus d’infos utiles avant les dates du premier tour.

Quelles sont les principales propositions de Benoît Hamon et où réside sa distinction ?

Commençons par les mesures améliorons la démocratie. Hamon prône une sixième république avec notamment 3 éléments nouveaux.

Le premier, c’est ce qu’il appelle le « 49.3 citoyen » dont l’objectif est de permettre à 1% du corps électoral (soit environ 450 000 personnes) deux choses, soit d’imposer au parlement d’examiner une proposition de loi, soit de suspendre l’application de loi et de la soumettre au référendum.

L’objectif de cette proposition est clair, donner davantage de pouvoirs aux citoyens même si certains jugent que ce seuil de 450 000 de personnes est trop faible et entraînerai donc une utilisation abusive.

La deuxième mesure, si Benoît n’est pas favorable aux votes obligatoires comme ça peut exister dans certains pays comme la Belgique, il est cependant favorable à la reconnaissance du vote blanc.

Enfin la dernière grande mesure de Benoît Hamon pour la démocratie, c’est le droit de vote des étrangers aux élections locales. Cette mesure a été déjà programmée par François Hollande en 2012 mais elle n’a pas été appliquée durant le quinquennat.

Ces trois réformes, 4903 citoyen, reconnaissance du vote blanc et droit de vote des étrangers aux élections locales, le candidat du Parti Socialiste Benoît Hamon avait prévu de les soumettre au référendum en cas de victoire à la présidentielle 2017.

Que propose Hamon sur le plan économique et Européen ?   

L’autre grand volet d’un programme présidentiel, c’est le volet économique. Benoît Hamon s’est concentré durant sa campagne électorale sur le revenu universel.

Le principe général du revenu universel, c’est bien évidemment une somme d’argent versée à l’intégralité de la population sans distinction ou exception.

Benoit Hamon a toujours dit que son revenu universel ne serait versé qu’aux personnes majeurs mais il faut dire que pour le montant il a été contradictoire à plusieurs reprises.

En effet, Hamon a d’abord proposé 750€ pour toutes les personnes majeures puis 570 € à termes et non dans l’immédiat, puis cette somme a complétement disparu de son site internet.

Un autre point majeur dans le programme économique de Benoît Hamon, c’est la réduction du temps de travail. Le prétendant à l’Elysée ne souhaite pas changer la durée légale du temps du travail mais plutôt inciter les entreprises à réduire le temps de travail de leurs employés.

Voyons désormais ce que pense Benoît Hamon de l’Union Européenne. Contrairement à d’autres candidats à la présidentielle, Hamon est opposé aux strictes règles budgétaires qui existent et qui ont entrainer selon lui des mesures d’austérités partout en Europe.

Benoît Hamon avait également proposé un autre grand point sur l’Europe, qui consiste à consacrer u plan d’investissement de mille milliards d’euros pour permettre entre autres la transition énergétique à l’échelle européenne, mais aussi la création de véritable défense européenne.