Cyril Hanouna en froid avec Stéphane Guillon

Ça fait une semaine que la guerre entre les deux animateurs du groupe Canal+ a commencé. Stéphane Guillon attaque, Cyril Hanouna répond et vice-versa. Hier soir, le trublion du PAF a essayé de mettre une fin à cette guéguerre tant médiatisée.

Le dernier clash de Stéphane Guillon

slt-stephane-guillon-se-moque-de-cyril-hanouna-et-bollore

Pour rappel, l’humoriste a critiqué les pratiques du directeur de Canal +, Vincent Bolloré, un ami proche de Cyril Hanouna. Trois jours après le présentateur phare de C8, a annoncé en direct le salaire de plusieurs chroniqueurs dont le salaire de Stéphane Guillon qui est payé 10 000 milles euros par chronique dans « Salut les terriens ».

Agacé, par l’indiscrétion de Cyril, le trublion de Thierry Ardisson, répond dans une vidéo ironique en évoquant le gros chèque que Cyril vient de recevoir de Stéphane Courbit, l’homme qui a apporté le concept de téléréalité, en France. Les choses, ont escaladé quand le chroniqueur, attaque et accuse Cyril Hanouna de « téléguider » son licenciement. Le recordman des 35 heures d’antennes en direct, a tenté de se réconcilier avec Guillon. Il se rend dans le plateau voisin, celui du grand journal, pour lui faire un « petit bisou », mais le comédien quitte le plateau de suite.

L’animateur a remis une couche, dans son passage sur France 2, dans l’émission « Actuality », en indiquant que le chef de TPMP, « organisait son licenciement ». Il ajoute « J’assume, c’est mon salaire. Ce qui m’a déplu, c’est la délation. » en expliquant qu’il n’a pas apprécié qu’on donne un « chiffre brutale » qui le compare à ce que gagne les animateurs du service public. Quand jean Luc Delarue lui pose la question « Est-ce qu’en 2057, Cyril Hanouna animera la 45e saison de ‘Touche pas à mon poste’ ? », le comédien répond « Non, il aura pris le bus de Jean-Luc Delarue et il fera une tournée pour expliquer tout ce qu’on peut imaginer »

« Mon bras, il fait ta cuisse »

hqdefault

Hier soir, Baba est revenu sur les dernières déclarations de Guillon dans l’émission « Touche pas à mon poste », produite par le patron de Banijay Stéphane Courbit. « J’ai appelé Stéphane Guillon tout à l’heure, je lui ai dit : ‘mon bras, il fait ta cuisse’ » précise-t-il. En ajoutant qu’il ne pense plus avoir de problème avec l’humoriste et que de sa part l’affaire est close.  « Je l’ai appelé, je pense que c’est bon, on aura plus de problème avec lui. C’est bon, c’est réglé, il a été un peu loin, moi je n’aime pas parler par écrans interposés, j’appelle directement les gens. Je pense que ça y est ! », explique-t-il.

Le patron de C8, a réagi face à ces échanges tendus entre les deux animateurs pour, préciser qu’aucune démarche n’a été prise pour licencier l’humoriste. « J’ai­me­rais que ça se passe autre­ment. Après, il y a eu des décla­ra­tions faites. Quelle entre­prise a envie d’être critiquée par un de ses colla­bo­ra­teurs ? Donc on a averti Stéphane Guillon. En même temps, je peux vous assu­rer qu’il n’a jamais été censuré. C’est un provo­ca­teur, un humoriste. », déclare-t-il.