Le capital-retournement une aide aux entreprises en grande difficulté

 

Certaines personnes investissent dans des entreprises en forte difficulté et c’est ce qu’on appelle le capital retournement. Une entreprise est avant tout composée d’homme et de femme. Le facteur humain est le facteur numéro 1 et on est tous malheureusement appelé à mourir et les entreprises, c’est exactement la même chose.

Phase de création

picto-palmares_4882355

Il y a une phase de création, une phase maturité et une phase de dégradation. Il y a peu d’entreprises à part les géants mondiaux et ils se font racheter régulièrement qui arrivent à durer indéfiniment. Une entreprise a un cycle de vie et peut à tout moment rentrer en difficulté.

L’objectif du capital-retournement, c’est d’investir dans des phases de difficulté, c’est une classe d’actif et d’aider des entreprises à se retourner. Les entreprises rentrent en difficulté pour trois raisons principales.

La vision stratégique

work 12

La première est le manque de vision stratégique de la part des dirigeants, qui ne remettent pas en cause et ne voient pas comment les marchés évoluent et aujourd’hui, on voit bien dans les entreprises que les marchés évoluent à des vitesses considérables et il n’y a pas des dirigeants qui sont déterminés à suivre leurs entreprises, les évolutions technologiques, et même pour le mode consommation ; vous pouvez trouver en trois cinq ans une entreprise totalement dépassée.

Le capital-retournement est l’une des stratégies qu’utilise Alandia et à sa tête Nicolas De Germay afin d’aider les entreprises qui la sollicite en cas de difficulté.